Chirurgie gynécologique

La chirurgie gynécologique est une sous-spécialité de la chirurgie gynécologique. Elle est pratiquée par des praticiens ayant bénéficié d’une formation particulière durant leur cursus. Elle regroupe des pathologies aussi différentes que le cancer du sein, la chirurgie de l’infertilité, l’incontinence urinaire ou le cancer du col de l’utérus. en En savoir plus

Chirurgie fonctionnelle

La chirurgie fonctionnelle est dénommée ainsi par opposition à la chirurgie à la chirurgie cancérologique. En effet, comme son nom l’indique est à pour but d’aider la patiente a retrouver des fonctions altérées par une pathologie. en En savoir plus

Descentes d’organes

La descente d’organe est le nom commun du prolapsus uro-génital. Il s’agit de la saillie par le vagin des organes pelvien : vessie (cystocèle), utérus (hystéroptose), rectum (rectocèle). Ce prolapsus, selon l’organe concerné peut entrainer différents symptômes : impression de boule gênant les activités physiques ou sexuelles, difficulté pour aller à la selle, fuites d’urines ou au contraire difficulté à uriner. Cette pathologie affecte essentiellement les femmes ménopausées. Les facteurs de risques sont aujourd’hui bien identifiés : accouchement multiples par les voies naturelles, gros bébé, forceps, constipation et toux chroniques, facteurs génétiques avec altération tissulaire, déchirures obstétricales, obésité… Afin de définir la stratégie thérapeutique une évaluation anatomique et de l’ensemble des symptômes est nécessaire. Votre médecin peut s’aider d’échelle anatomique permettant de définir le stade de la maladie, de questionnaire de symptômes et d’autres questionnaires ayant pour but d’évaluer le retentissement de symptômes sur votre vie quotidienne. Des examens d’imagerie ou des explorations fonctionnelles peuvent être nécessaire pour terminer l’évaluation :
  • IRM dynamique : après remplissage du vagin, du rectum
  • Echographie pelvienne
  • Echographie vésico rénale : elle permet d’éliminer une pathologie de l’appareil urinaire à l‘origine des symptômes mais aussi le retentissement de la maladie (dilation des vois urinaires hautes)
  • Défécographie ou colpo-cysto-défécogramme de Betoux : elle permet par une préparation identique à celle de l’irm dynamique d’obtenir les mêmes informations.
  • Bilan urodynamique :
    • Traitement du Prolapsus
    • Par voie naturelle
    • Avec prothèses
    • Sans prothèse
  • Par coelioscopie
  • Promontofixation
  • Rectopexie
  • Par chirurgie robotique
  • Promontofixation
  • Rectopexie
  • Incontinence urinaire d’effort
  • TVT-O
  • TVT

Endometriose

L’endométriose est la localisation ectopique (en situation anormale) des cellules endométriales (cellules constituant la couche la plus interne de l’utérus). Elle peut se localiser au niveau des ovaires et constituer des kystes (endométriomes) dont le contenu à un aspect caractéristiques en coelioscopie dit « chocolat ». Les autres atteintes sont celles des ligaments utéro-sacrés, de la cloison recto-vaginale ou vésico-vaginale. Elle est à l’origine de douleurs pendant les règles et les rapports et aussi d’infertilité.

  • Coelio
  • Robot

Fibrome

  • Myomectomie
  • Hystéroscopie
  • Embolisation des artères utérines

Infertilité

  • Hystéroscopie-Coelioscopie-Epreuve au bleu
  • Désobstruction tubaire

Stérilisation tubaire

Kyste ovarien

Grossesse extra-utérine

Salpingite